Cookie consent

AstroBin saves small pieces of text information (cookies) on your device in order to deliver better content and for statistical purposes. You can disable the usage of cookies by changing the settings of your browser. By browsing AstroBin without changing the browser settings, you grant us permission to store that information on your device.

I agree
Contains:  M 97, NGC 3587, Owl nebula
Getting plate-solving status, please wait...
m97, 



    
        

            jelisa
m97
Powered byPixInsight

m97

Technical card

Imaging telescope or lens:Vixen VMC260L

Imaging camera:Starlight Xpress SXVR-H16

Mount:Astro-Physics AP1200

Guiding telescope or lens:Vixen VMC260L

Guiding camera:Lodestar

Software:Maxim DLIrisCCDCommanderImagenomic Noisewarephotoshop

Filter:LRVB


Dates:May 13, 2012

Frames:L: 6x600" bin 1x1

Integration: 1.0 hours

Avg. Moon age: 22.72 days

Avg. Moon phase: 43.95%


Basic astrometry details

Astrometry.net job: 119765

RA center: 11h 14' 47"

DEC center: +55° 1' 15"

Pixel scale: 0.476 arcsec/pixel

Orientation: 178.691 degrees

Field radius: 0.192 degrees


Resolution: 2048x2048

Locations: Observatoire personnel - France (49), le plessis grammoire, maine et loire - 49, France

Data source: Own remote observatory

Remote source: Non-commercial independent facility

Description

M97 (parfois appelée nébuleuse du Hibou, ou NGC 3587) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Grande Ourse. Elle fut découverte par Pierre Méchain le 16 février 1781.

La distance entre cette nébuleuse et le système solaire est relativement incertaine, les estimations variant entre 1300 et 8000 années-lumière (la valeur de 2600 étant la plus communément admise). La masse totale de la nébuleuse est d'environ 0,15 masse solaire, tandis que l'étoile centrale (de magnitude apparente +16) aurait une masse de 0,7 masse solaire. Son âge est estimé à 6000 ans.

L'apparence visuelle de M97 est très complexe, et donc difficile à analyser. On pense généralement que la nébuleuse dans son ensemble aurait une forme de « tore cylindrique » (un peu comme un globe auquel on aurait retiré les pôles), et qui serait vue depuis la Terre de façon oblique : de cette façon, les deux « trous » des extrémités, qui sont en fait des régions beaucoup plus pauvres en matière, formeraient les « yeux » du hibou, par transparence.

Comments

Author

jelisa
jelisa
License: Attribution-NonCommercial-NoDerivs Creative Commons
1180
Like

Sky plot

Sky plot

Histogram

m97, 



    
        

            jelisa