Cookie consent

AstroBin saves small pieces of text information (cookies) on your device in order to deliver better content and for statistical purposes. You can disable the usage of cookies by changing the settings of your browser. By browsing AstroBin without changing the browser settings, you grant us permission to store that information on your device.

I agree
Contains:  Bode's Galaxy, Cigar Galaxy, M 81, M 82, NGC 3031, NGC 3034, NGC 3077
Getting plate-solving status, please wait...
M81 M82, 



    
        

            jelisa
M81 M82
Powered byPixInsight

M81 M82

Technical card

Imaging telescopes or lenses:Skywatcher Esprit 100ED APO Triplet

Imaging cameras:Starlight Xpress SXVR-H16

Mounts:Astro-Physics AP1200

Guiding telescopes or lenses:Orion 80x400

Guiding cameras:Lodestar

Software:Maxim DLCCDCommanderphotoshop

Filters:BlueLRHaV

Accessory:Starlight Xpress Fliter WheelRobofocus


Dates:Sept. 15, 2018

Frames:
L: 42x300" bin 1x1
RGB : 36x300" bin 1x1

Integration: 6.5 hours

Avg. Moon age: 6.01 days

Avg. Moon phase: 35.63%


Basic astrometry details

Astrometry.net job: 3420807

RA center: 9h 56' 16"

DEC center: +69° 24' 14"

Pixel scale: 2.762 arcsec/pixel

Orientation: 275.876 degrees

Field radius: 1.034 degrees


Resolution: 1904x1908

Locations: Observatoire personnel - France (49), le plessis grammoire, maine et loire - 49, France

Data source: Own remote observatory

Remote source: Non-commercial independent facility

Description

M82, ou NGC 3034, est une galaxie irrégulière située à environ 12 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation de la Grande Ourse[1]. Également appelée galaxie du Cigare, elle fut découverte par Johann Elert Bode le 31 décembre 1774, en même temps que M81.

M82 (le fleuron des galaxies pour beaucoup d'observateurs de l'hémisphère nord[réf. souhaitée]) forme une très remarquable paire physique avec sa voisine M81. Ces deux galaxies forment avec d'autres un groupe de galaxies proche du nôtre. M82 représente le prototype d'une galaxie irrégulière, c'est-à-dire ayant un « disque » irrégulier. Son noyau, qui semble avoir énormément souffert d'un rapprochement serré avec M81 il y a quelques centaines de millions d'années, se trouve dans une phase de violente activité stellaire et présente de remarquables raies sombres. Il s'agit d'une galaxie à sursaut d'étoiles, ou galaxie starburst.

La galaxie émet fortement en infrarouge (magnitude I = 5,6) , en ondes radio et en rayons X (cf. image composite ci-contre). Elle possède également un fort champ magnétique. De grandes quantités de matières sont puissamment éjectées (v = 1 000 km/s environ) de la galaxie : voir les filaments rouges sur l'image ci-contre. On suppose que ces éjections sont dues à l'explosion de supernovas

M81 est une galaxie située dans la constellation de la Grande Ourse, à 2° au sud-est de 24 UMa. Elle fut découverte par Johann Elert Bode le 31 décembre 1774, puis indépendamment par Pierre Méchain en 1779 qui la signala à son ami Charles Messier.

M81 est une galaxie spirale d'un diamètre relativement modeste de 60 000 années-lumière. En 1993, l'observation d'une trentaine de céphéides par le télescope Hubble a permis d'estimer la distance de la galaxie à 11,8 millions d'années-lumière, ce qui en fait l'une des plus proches de la nôtre. Elle fait partie du même groupe de galaxies que M82, l'Amas de M81 (en) (le groupe G2 de la liste de Vaucouleurs). Ce groupe fait partie du superamas de la Vierge, de même que notre groupe local.

La plupart des émissions aux longueurs d'onde infrarouges proviennent des poussières interstellaires[10],[11]. Cette poussière interstellaire se trouve principalement dans les bras spiraux des galaxies, et il a été montré qu'elle est liée aux régions d'étoiles en formation[10],[11]. L'explication généralement retenue est que les étoiles bleues présentes dans ces régions, étoiles chaudes et à faible durée de vie, échauffent ces poussières et augmentent ainsi leurs émissions infrarouges.

M81 ne peut être vue sans instrument. Elle est nettement visible avec des jumelles du fait de sa magnitude de 6,9. Dans un télescope de 114 mm, le noyau apparaît comme lumineux et entouré d'un halo diffus. Un instrument de 350 mm et de bonnes conditions d'observations sont nécessaires pour déceler les bras spiraux de la galaxie.

Comments

Author

jelisa
jelisa
License: Attribution-NonCommercial-NoDerivs Creative Commons
540
Like

Sky plot

Sky plot

Histogram

M81 M82, 



    
        

            jelisa