Hemisphere:  Northern  ·  Constellation: Andromeda (And)  ·  Contains:  Great Nebula in Andromeda  ·  M 31  ·  M 32  ·  NGC 221  ·  NGC 224
Getting plate-solving status, please wait...
m31, 



    
        

            jelisa
m31
Powered byPixInsight

m31

Getting plate-solving status, please wait...
m31, 



    
        

            jelisa
m31
Powered byPixInsight

m31

Technical card

Imaging telescopes or lenses: Orion Optics UK ODK 16

Imaging cameras: Starlight Xpress H35

Mounts: Astro-Physics AP1200

Guiding telescopes or lenses: Orion Optics UK omc140

Guiding cameras: Starlight Xpress SXVR-H16

Software: Maxim DL

Filters: Astronomik Red  ·  Blue  ·  L  ·  Green

Accessory: Starlight Xpress Fliter Wheel


Dates:Dec. 1, 2013

Frames:
L: 9x300" (45') bin 1x1
RGB : 24x300" (2h) bin 1x1

Integration: 2h 45'

Avg. Moon age: 27.83 days

Avg. Moon phase: 3.22%


Basic astrometry details

Astrometry.net job: 144158

RA center: 00h41m27s.1

DEC center: +40°5544

Pixel scale: 0.699 arcsec/pixel

Orientation: 93.426 degrees

Field radius: 0.450 degrees


Resolution: 3871x2546

Locations: Observatoire personnel - France (49), le plessis grammoire, maine et loire - 49, France

Data source: Own remote observatory

Remote source: Non-commercial independent facility

Description

La galaxie d'Andromède est une grande galaxie spirale du Groupe local située à environ 2,55 millions d'années-lumière (780 kpc) du Soleil, dans la constellation d'Andromède. Également identifiée sous les numéros M31 et NGC 224 dans le catalogue Messier et dans le New General Catalogue, elle a longtemps été appelée Grande Nébuleuse d’Andromède jusqu'à ce que sa nature galactique ait été reconnue à la suite des travaux d'Edwin Hubble en 1925.

La galaxie d'Andromède est la galaxie spirale la plus proche de la Voie lactée ; d'autres galaxies sont plus proches de nous, comme les nuages de Magellan ou la galaxie naine du Sagittaire, mais ce sont de petites galaxies irrégulières ou elliptiques.

C'est également la plus grande galaxie du Groupe local — dans lequel se trouvent près d'une soixantaine de galaxies et notamment la Voie lactée ou encore la galaxie du Triangle (M33) — et elle contiendrait de l'ordre de mille milliards d'étoiles, contre seulement 200 à 400 milliards pour la Voie lactée. Sa luminosité équivaudrait à 26 milliards de fois celle du Soleil, soit 25 % de plus que notre galaxie. La densité stellaire y est également plus élevée que dans la Voie lactée, en revanche la galaxie d'Andromède ne serait peut-être pas la plus massive des deux, contrairement à ce qu'on a longtemps pensé, la Voie lactée possédant semble-t-il davantage de matière noire. On a pu établir par ailleurs que la Voie lactée connaît une dynamique de formation stellaire de trois à cinq fois plus élevée que la galaxie d'Andromède, ainsi que deux fois plus d'explosions de supernovae.

La galaxie d'Andromède et la Voie lactée se rapprochent l'une de l'autre à environ 300 km/s, et entreront peut-être en collision dans 3 à 5 milliards d'années.

Avec une magnitude visuelle de 3,4, la galaxie d'Andromède est l’une des rares galaxies visibles à l’œil nu depuis la Terre dans l’hémisphère nord ; les galaxies M33 et M81 sont également visibles à l’œil nu sous d’excellentes conditions, et le Petit et Grand Nuage de Magellan sont visibles depuis l’hémisphère Sud. C’est également un des objets les plus étendus de la voûte céleste, avec un diamètre apparent de 3,18° correspondant à une extension physique de 140 000 années-lumière (43 kpc), soit plus de six fois le diamètre apparent de la Lune ; la partie visible à l’œil nu est cependant sensiblement plus réduite.

Comments

Sky plot

Sky plot

Histogram

m31, 



    
        

            jelisa